Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la cgtr

SAINT PAUL : MOBILISATION DES CONTRACTUELS CONTRE LA PRÉCARITÉ DE LEURS EMPLOIS

À l'appel de la CGTR, une quarantaine d'employés communaux de Saint Paul ont débrayé pour exiger la requalification en CDI de 80 employés ayant cumulé plus de 6 années de travail en tant que contractuels. La loi oblige en effet les maires à modifier dans ce sens ces contrats, mais ils se gardent bien de le faire.

Suite à cette action, le maire de Saint Paul a déclaré qu'il était prêt à se mettre en conformité avec la légalité. La CGTR veillera à ce que ses paroles soient suivies d'effet.

CHÔMAGE, RAS-LE-BOL !

Après les manifestations de jeunes au chômage à Saint Benoît, au Port, dans les quartiers de la Trinité, du Moufia et à Montgaillard, plusieurs dizaines de jeunes de la cité Alamandas de Sainte Clotilde ont barré le boulevard Sud pour exiger à leur tour des emplois.

Toutes ces actions montrent que le ras-le-bol est général dans les quartiers de la Réunion.

Les belles paroles des politiciens et du chef de l'Etat sur les créations d'emplois sont à présent considérées par les chômeurs comme des engagements qui doivent être tenus.

Ils ont raison, seule leur mobilisation pourra faire bouger les choses et déboucher sur du concret !

LA CGTR AUX CÔTÉS DES JEUNES CHÔMEURS

Lundi 22 septembre, la CGTR a organisé une conférence de presse avec la présence d'une quinzaine de jeunes au chômage. Ces derniers, souvent en possession de diplômes, ont dénoncé la galère pour trouver un emploi. Les dizaines de CV déposés sans réponse, le fait que jusqu'à l'âge de 25 ans on ait le droit à aucune aide financière. Face à cette situation bloquée, notre syndicat leur a proposé de se regrouper pour agir ensemble et aller chercher leur dû.

François Hollande, lors de sa venue à la Réunion, a déclaré qu'il mettait 40 000 Contrats d'Avenir à la disposition de cette catégorie de la population dépourvue de toute ressource, mais les mairies, les collectivités ne se bousculent pas pour réfléchir à la meilleure façon de concrétiser ces emplois... financés à 90 % par l'Etat.

Dans ces conditions, les jeunes concernés ne pourront compter que sur leur capacité à se mobiliser, à gagner d'autres jeunes à leur cause. Ils peuvent compter sur l'aide de la CGTR et de ses militants pour mener ce combat !

AIR FRANCE : GRÈVE CONTRE LES SALAIRES LOW COST

La grève des pilotes d'Air France est entrée dans sa deuxième semaine. C'est l'annonce de la direction de l'entreprise de créer une filiale low cost qui a mis le feu aux poudres. Le personnel naviguant de cette compagnie craint de voir ses salaires et avantages réduits à la portion congrue par une direction voulant à tout prix économiser sur toutes ses charges.

Les grévistes ont repoussé la proposition de la direction de suspendre la création de cette filiale jusqu'à la fin de l'année, mesure qui ne les met pas à l'abri des menaces qui pèsent sur eux.

Les appels à la reprise de la direction, mais aussi des membres du gouvernement, n'ont eu aucun effet sur eux. Leur grève s'est même amplifiée et a trouvé le soutien des autres catégories de personnel. Leur détermination à obtenir le retrait de cette décision reste intacte, c'est d'ailleurs leur seule garantie d'obtenir satisfaction.

SÉJOUR ÉCOURTÉ À LA PRISON DU PORT

Nommé en septembre 2012 à la prison du Port comme directeur, Jean-Philippe Mayol vient de recevoir avis de sa nouvelle affectation en Guyane. Ordinairement les directeurs de prison sont nommés pour quatre ans, mais l'attitude méprisante vis-à-vis du personnel et la gestion drastique de l'établissement de ce responsable lui ont valu l'hostilité des surveillants qui s'est exprimée par plusieurs mouvements de grève qui ont précipité son départ.

Les syndicats CGTR et FO de cette prison précisent à ce sujet qu'il avait en fait été missionné par le ministère pour réaliser des économies. Ce monsieur avait ainsi stoppé la rénovation de la prison et ne respectait pas les consignes européennes de mise en conformité des cellules individuelles.

L'annonce de son départ est donc un soulagement pour les travailleurs de la prison du Port, mais pas un cadeau pour leurs collègues de Guyane !

RETRAITÉS, SALARIÉS : ON NE FAIT PAS LA MANCHE !

Contrairement à son engagement de maintenir le pouvoir d'achat des petites retraites, le gouvernement a décidé de ne pas les augmenter avant octobre 2015 comme celles supérieures à 1200 €. Pour faire bonne mesure, Valls a alors déclaré que les petits retraités auraient le droit à « une prime exceptionnelle de 40 € début 2015 et que le minimum vieillesse (ASPA) augmenterait de 8€. »

Le gouvernement traite les vieux travailleurs comme des mendiants, mais à force d'afficher son mépris pour les plus pauvres, souhaitons qu'un jour les travailleurs, jeunes et vieux, lui fassent ravaler sa suffisance et l'oblige à de vraies concessions.

Pour la CGTR, pas une retraite ne devrait être inférieure à 1700 €, comme le SMIC.

FORMATION SYNDICALE À L'URE, ÇA CONTINUE !

La deuxième partie du stage de base syndical sur l'histoire du mouvement ouvrier de 1917 à nos jours s'est bien déroulée samedi 20 septembre comme prévu. Une période riche en luttes menées par les travailleurs pour faire avancer leur camp, mais aussi entrecoupées de défaites sur lesquelles les présents ont débattu. Le rappel des politiques menées par les gouvernements après la crise de 1929 prônant déjà la baisse des salaires et des retraites, mais aussi la suppression des allocations pour les chômeurs refusant d'accepter n'importe quels travaux a montré aux participants que la politique de la bourgeoisie n'a pas changé d'un iota depuis cette époque. Elle consiste toujours à faire payer les classes laborieuses pour maintenir les profits des capitalistes et leur pouvoir sur la société.

Plusieurs interventions ont été faites pour rappeler la responsabilité des pays riches dans le sous-développement des pays colonisés, dont la Réunion, les Antilles et la Guyane faisaient partie à l'époque, les massacres organisés par l'armée française pour écraser les peuples qui voulaient s'affranchir du joug colonial et la complicité des partis politiques de droite comme de gauche.

Un troisième volet sur le fonctionnement de l'économie capitaliste est d'ores et déjà programmé pour le samedi 25 octobre. Inscrivez-vous dès maintenant auprès de notre union !

Bulletin de l'URE CGTR du 23 septembre 2014
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article