Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la cgtr

CLINIQUE DURIEUX - DECLARATION CGTR & UNSA

Le Combat Continu !
Pour la satisfaction des revendications du personnel de l’HEMODIALYSE !
Depuis lundi 22 Juin le personnel de l’Hémodialyse est en grève pour revendiquer le rétablissement d’une prime acquise depuis des années. Une négociation salariale sans discrimination à savoir : 20 euros pour les employés, 30 euros pour les employés qualifiés/hautement qualifiés, 50 euros pour les techniciens/techniciens hautement qualifiés, 60 euros agents de maitrise.
Cette prime sera évolutive tous les ans et plafonnée à 5 fois le montant de base, elle sera rétroactive selon la date d’entrée de chaque salarié.
Face au risque d’exposition au sang lié à la spécificité du travail en centre d’hémodialyse, nous demandons la mise en place d’une prime de risque d’exposition au sang de 180 euros bruts pour tout le personnel évoluant au contact des patients et qui soit effective dès la prise de poste.

Contestation des réquisitions

Les syndicats UNSA et CGTR contestent le principe des réquisitions déclenché par la préfecture à la demande de la direction de la clinique ; considérants que c’est un conflit d’un établissement privé.
Nous étudions la possibilité d’un recours sur cette affaire.


Le dialogue social dégradé

Les Syndicats UNSA et CGTR ont proposé à la direction d’élaborer avec les représentants du personnel un protocole de gestion des conflits afin d’éviter le flou comme actuellement.
Le code du travail, les décrets, les conventions collectives sont des documents de référence pour élaborer un schéma d’un véritable dialogue sociale.
Nul n’est censé ignorer la loi.


L’union fait la force !
Cette grève du personnel de l’Hémodialyse démontre que le personnel sait s’unir.
Dans le cadre de l’intérêt général continuions dans cette voie dans le respect de chacun.

Une direction invisible !

Dans tous les conflits! Chacun droit prendre ses responsabilités ; l’intersyndicale assume les siennes ; par contre l’employeur est invisible, ses représentants démontrent leur incapacité dans bien des domaines c’est inquiétant pour le présent et l’avenir.
L’entreprise DURIEUX a les moyens de répondre aux revendications du personnel, « le marché »des dialysés représente 560 millions d’euros par an à la Réunion tous les établissements qui sont sur ce secteur ne pouvent pas prétendre d’être en déficit ! Sinon qu’on nous le prouve !

Nou Tiembo Nou Larg Pa

Commenter cet article