Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la cgtr

Lettre ouverte du 09 février 2016

Monsieur le Directeur,

Tout d'abord, nous vous remercions de nous convier à la soirée des vœux du Directeur, laquelle sera la dernière pour vous en raison de votre départ de votre fonction de Directeur Général du CHU et du GHER. Nous tenons en cette occasion à vous souhaiter le meilleur dans vos fonctions futures et dans votre vie personnelle.

Ceci dit, la CGTR ne participera pas à ce spectacle, même si ce dernier aura finalement lieu dans l’enceinte du GHER grâce aux intempéries de ces derniers jours. En effet, nous ne comprendrons jamais l’intérêt d’organiser à grands frais, dans le contexte financier actuel, une soirée destinée aux salariés du GHER dans un restaurant privé, où le personnel de nuit et d’astreinte ne peut y participer ne serait-ce que quelques minutes.

En outre, nous prédisons déjà la teneur de votre discours, où comme à l'accoutumée et dans la même lignée que vos prédécesseurs, vous féliciterez et remercierez l'ensemble des directeurs de l'établissement (et ils sont de plus en plus nombreux), des chefs de pôles, des cadres, des partenaires extérieurs, des soutiens politiques, sans oublier, et fort heureusement, l'ensemble du personnel soignant, sans qui rien ne peut se faire. En effet, et c'est tout à votre honneur, les objectifs de réduction du colossal déficit de l'établissement ont été partiellement atteints. Mais à quel prix pour le "petit" personnel? De nombreux services sont en souffrance, les heures s'accumulent sans cesse et seront quasiment impossibles à récupérer, beaucoup sont au bord du burnout (certains le sont déjà) avec l'activité en progression et un personnel réduit à peau de chagrin de manière récurrente.

Nous tenons également à vous signaler qu'à l'instar des bonnes résolutions que tout quidam prend à l'occasion d'une nouvelle année, de nombreux vœux formulés en 2015 n'ont pas été exaucés, par l'incompétence et le manque d'intérêt certain de la majorité de vos directeurs, que vous avez continué de protéger et d'approuver tout au long de l'année dernière. Ces personnels hauts gradés ont conservé les mêmes avantages et rémunérations alors que leur travail et leur investissement nous prouvent au quotidien qu'ils ne les méritent pas ou plus. Prenons en exemple le faisant fonction de DSSI. Ne perçoit-il pas toujours un salaire et des primes plus que confortables et absolument pas en rapport avec ses fonctions, ses compétences et surtout ses réels diplômes ? Ceci alors que depuis quelques mois, une DSSI nouvellement diplômée a été nommée. Encore un doublon injustifié et injustifiable qui coûte cher à l'établissement, un véritable poste fictif. Pourquoi n’est-il pas redéployé en tant que cadre d’une unité de soins, dont les manques sont criants au GHER ? Le redéploiement de personnel ne concerne-t-il que le « petit »personnel? L’ARS cautionne-t-elle ces postes doublés inutilement ?

Vous allez nous dire également que nous devons maintenir ces efforts en 2016 pour le bien du territoire Nord Est et garder au cœur de nos préoccupations le patient hospitalisé. Ce discours est dans de nombreux points semblables aux discours politiques. Les phrases sont belles mais les faits beaucoup moins.

Permettez-nous de vous rappeler ce que vous ne direz pas et qui ternit le bilan 2015:

  • Vous avez créé un poste hybride d’appui au management de site qui n’a pris aucun sens puisque sans vous aucune décision n'a été prise.
  • Le GHER a été exposé à plusieurs reprises à des publications dans les médias locaux, via des dénonciations anonymes, discréditant ainsi tous les efforts accomplis et faisant fuir les patients de l'est vers les établissements privés. Cela a participé une fois de plus à la détérioration de l’image de l’établissement, qui n'était déjà pas très jolie aux yeux de la population de l'est. Votre neutralité était attendue sur certaines affaires mais vous avez préféré prendre parti et devancer les décisions de justice ce qui n’est pas votre rôle. Vous avez choisi également de protéger les personnes attaquées, ce qui est un geste louable si cette protection était appliquée systématiquement à tout le personnel. Force est de constater que tous n’ont pas bénéficié de la bienveillance de leur Directeur. Y aurait-il des discriminations au sein de notre « belle famille » comme vous le dites si bien ?
  • Il paraît invraisemblable que le GHER puisse fonctionner sans Directeur (décembre 2015 puis après votre départ) mais cela ne doit choquer que nous. Pendant plusieurs semaines, le bateau a fonctionné sans capitaine, laissant le personnel sans décision et les syndicats sans interlocuteur.
  • Le logiciel CLEPSYDRE a été adopté par l'établissement pour permettre de gérer plus facilement les plannings et les congés du personnel. Cela part d'un bon sentiment, mais il aurait été justifié que l'ensemble du personnel soit concerné. En effet, les directeurs ne sont pas concernés par cette mesure. Alors qui contrôlera leurs congés? Ne méritent-ils pas la même surveillance?
  • De nombreux courriers vous ont été adressés par les syndicats tout au long de l’année. Vous n’avez pas jugé bon de répondre à de nombreuses questions au point que nous nous demandons si elles ne méritaient votre intérêt (exemple : courrier du 15/12/2015, relatif à la suppression de la sur-rémunération pour les agents en formation d’une durée supérieure à 52 jours).

Vous laissez à peu de choses près, le GHER comme vous l’avez trouvé sur de nombreux dossiers:

  • Application et mise en place des mesures de retour à l’équilibre existantes avant votre arrivée.
  • Absence d’organigramme précis permettant d’identifier précisément le rôle de chacun.
  • Recrutement de personnes de confiance à des conditions très avantageuses et injustifiées.
  • Une réputation salie avec protection des personnes appartenant au cercle des amis, des réseaux... Un bureau n’a-t-il pas été alloué au sein du GHER au délégué régional de la FHF, alors que ce dernier a été condamné par la justice pour détournement des œuvres sociales des hôpitaux de l’Ile de la Réunion? N’est-ce pas un profond manque de respect total envers le personnel de l’établissement ? Y aurait-il eu un deal ?
  • Un personnel contractuel sous pression travaillant en début de mois sans avoir signé préalablement leur contrat de travail.
  • ...

Tous nos espoirs de changement avec la direction commune se sont éteints. Le comble est que le CHU, qui devait nous aider, est entré dans un COPERMO. A croire que nous sommes plus en avance que le modèle tant idolâtré.

Participer à ces vœux revient à cautionner et accepter la soumission puisque nous sommes otages d’enjeux de pouvoirs, qui ne profitent qu’à ceux qui les détiennent. Il n’est pas question ici de ne s’adresser qu’aux syndicalistes mais bien à l’ensemble du GHER et de ses partenaires. Cet appel est ainsi adressé aux autres organisations qui comprendront l’utilité de se rassembler au-delà des différences.

Monsieur Le Directeur, nous vous souhaitons un excellent retour en métropole et promettons à votre successeur le même regard bienveillant.

Bureau de la CGTR-GHER

Adhérez à la CGTR, c’est s’unir pour défendre vos droits

Contacter : AJAGAMA Jean-Hugues, secrétaire général CGTR GHER : 06 92 59 59 00

Copie : Député maire de Saint Benoit/ Mr GRUSON/ Ivan HOAREAU, Secrétaire confédéral CGTR/secrétaire générale Fédération Santé CGTR/secrétaire Fédération Santé Action Sociale CGT

Commenter cet article