Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la cgtr

Chaque mardi, de 18H00 à 19H30, l’Union Régionale Est CGTR organise dans son local une réunion d’information et de discussion sur les problèmes rencontrés par les travailleurs. Venez nombreux !

Chaque mardi, de 18H00 à 19H30, l’Union Régionale Est CGTR organise dans son local une réunion d’information et de discussion sur les problèmes rencontrés par les travailleurs. Venez nombreux !

CONFÉRENCE DE PRESSE DES EX-TRAVAILLEUSES DE LA SDHP

Vendredi 2 décembre s’est tenue une conférence de presse d’ex-salariées de la SDHP , en présence des journalistes du JIR et du Quotidien, au local de l’union régionale est de la CGTR.

À cette occasion, ces travailleuses ont tenu à dénoncer la situation qui leur est faite suite à la liquidation de leur entreprise et des agissements dont elles sont victimes de la part de l’entreprise qui a hérité provisoirement du marché du nettoyage de l’ EPSMR, Derichebourg.

Chantage à la reprise des salariées sommées de signer des CDD en lieu et place de leurs CDI (avec une ancienneté acquise pour certaines de 20 ans), salariées laissées sans travail, sans précisions concernant leur situation professionnelle, ne sachant pas si elles seront payées de leur mois de novembre… après avoir dû attendre un mois pour être payées par l’AGS de leur salaire d’octobre, salariées menacées de licenciement pour avoir refusé de signer un CDD, etc.

Les travailleuses présentes, soutenues par l’URE-CGTR ont déclaré qu’elles refusaient de renoncer à leurs acquis (CDI et ancienneté) et à leur travail. Elles ont exigé que Derichebourg les reprennent aux mêmes conditions que sous la SDHP et que cessent le harcèlement exercé à leur encontre.

L’URE-CGTR continuera à les accompagner et à les soutenir dans leur combat.

 

PRODUCTION D’ÉNERGIE ÉLECTRIQUE (EDF ET ENN) :

RÉSULTATS DES ÉLECTIONS DE REPRÉSENTATIVITÉ

Le 24 novembre dernier se tenaient les élections de délégués du personnel à EDF et dans les entreprises privées de production d’électricité.

À la Réunion, la CGT est arrivée en tête à EDF avec 34 % (+ 2 %) des suffrages exprimés, devant la CFDT, FO et l’UNSA, sur l’ensemble du centre avec une pointe à 40 % à l’usine du Port.

Dans les centrales thermiques du groupe Albioma, la CGT a récolté 74,36 % à Bois Rouge et 76 % au Gol. Cette confiance renouvelée des travailleurs de l’énergie à la CGT repose sur le travail de terrain de ses militants et les avancées qui ont été obtenues pour les salariés grâce aux luttes et grèves menées à l’initiative exclusive de la CGT.

 

CONGRÈS DE LA FÉDÉRATION COMMERCE DE LA CGTR

Le 26 novembre s’est tenu le 1er congrès de la nouvelle fédération CGTR du Commerce en présence de 77 délégués. Ces derniers ont élu secrétaire général Georges Caro ainsi que leurs représentants pour chacune des régions : Sully Robert (Leader Price de Quartier Français) pour l’Est, Patrick Thérinca (Score/Vindémia Saint Denis) pour le Nord, Mitra Alan (la Halle au Port) pour l’Ouest et Grimaud Rémi (Discash Saint Pierre) pour le Sud.

Les camarades présents ont mis l’accent sur la nécessité de reconstruire et renforcer la fédération Commerce en relançant les adhésions à notre syndicat. Ils ont rappelé que leur secteur d’activité était florissant et que les chiffres d’affaire réalisés par toutes les enseignes commerciales ne cessaient d’exploser alors que les salaires étaient pour la majorité des travailleurs plafonnés au SMIC, les contrats de travail précaires et souvent à temps partiel.

S’organiser pour faire rendre gorge aux patrons du commerce est la condition indispensable pour que la situation change en mieux pour les travailleurs de ce secteur.

Au sortir de ce premier congrès qui a été un succès, va devoir continuer le travail de terrain des militants pour amener les travailleurs à se syndiquer pour préparer les actions et les luttes de demain.

 

LES ACCIDENTS DE TRAVAIL REPARTENT À LA HAUSSE

La CGSS de la Réunion vient de publier les chiffres des accidents de travail survenus dans l’île en 2015. Ils sont en augmentation de 18,28 % par rapport à 2014.

La CGSS précise que les victimes de ces accidents travaillent plus particulièrement dans les petites entreprises, dans des secteurs telles que la réparation automobile, le transport routier de marchandises, la restauration et les collectivités. Dans ce dernier secteur, on recense ainsi 700 accidents de travail pour 25 000 agents.

Cette recrudescence des accidents de travail n’est en aucun cas le fait du hasard, elle découle de la dégradation des conditions de travail dans les entreprises où les patrons font l’impasse sur les investissements nécessaires à la préservation de la sécurité et de la santé de leurs salariés parce que cela a un coût et que cela empièterait sur leurs profits.

Les travailleurs des petites entreprises paient ainsi dans leur chair la course aux profits à laquelle les patrons se livrent à leurs dépens. Ils sont les victimes collatérales de la compétitivité qu’on nous vante sur tous les tons en haut lieu et de la sous-traitance pratiquée par les grandes entreprises multipliant ainsi le nombre d’exploiteurs qui parasitent le travail des salariés.

En tout état de cause, les travailleurs n’ont pas le choix. S’ils veulent préserver leur santé et leur intégrité physique, il faut qu’ils se battent pour imposer au patronat le respect des normes de sécurité et d’hygiène sur tous les lieux de travail ? et dans ce combat, ils trouveront la CGTR à leurs côtés.

 

L'ESCLAVAGE ET CEUX QUI EN PROFITENT

Un rapport d’Amnesty International dénonce les conditions de production de l’huile de palme dans les plantations du premier producteur mondial, la multinationale singapourienne Wilmar : des enfants de 8 à 14 ans portant des sacs de 12 à 25 kilos, exposés sans protection à des pesticides dangereux interdits en Europe, le travail forcé généralisé…

Wilmar fournit entre autres Colgate-Palmolive, Kellog’s, Nestlé, Procter & Gamble ou Unilever. Contactées par Amnesty, aucune de ces multinationales ne nie les faits, mais aucune ne propose de mesure pour changer cette situation qui leur est tellement profitable.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article