Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la cgtr

Chaque mardi, de 18H00 à 19H30, l’Union Régionale Est CGTR organise dans son local une réunion d’information et de discussion sur les problèmes rencontrés par les travailleurs. Venez nombreux !

Chaque mardi, de 18H00 à 19H30, l’Union Régionale Est CGTR organise dans son local une réunion d’information et de discussion sur les problèmes rencontrés par les travailleurs. Venez nombreux !

DERICHEBOURG FAIT LE « MÉNAGE »

Cette entreprise a repris l’activité de nettoyage des sites EPSMR entretenus par la SDHP début novembre suite à la liquidation de cette dernière société. Aussitôt après, le directeur de Derichebourg passait de site en site pour faire signer en lieu et place des contrats CDI existants des contrats CDD pour une période de trois mois à certaines salariées, en refusant à d’autres purement et simplement l’accès à leur lieu de travail sans pour autant les licencier et continuer à les payer, les plaçant donc dans une situation financière très délicate.

Une salariée travaillant sur le site EPSMR de Saint Benoît depuis 20 ans vient ainsi de recevoir sa lettre de licenciement pour « faute grave ». En guise de faute, cette travailleuse est juste accusée de ne pas avoir accepté de signer un CDD .

La CGTR dénonce ces méthodes brutales et intolérables de Derichebourg. L’affaire, les affaires, car il y en a d’autres, n’en resteront pas là. Justice sera demandée devant les Prud’hommes pour ces travailleuses qui ne demandaient qu’une chose : continuer de travailler pour gagner leur vie.

CLINIQUE DE LA PAIX

La grève des aides soignantes, auxiliaires de vie et du personnel technique de cette clinique appartenant au groupe privé Clinifutur est entrée dans sa quatrième semaine ce lundi 2 janvier 2017.

La direction, en la personne de son PDG, Michel Deleflie, et de son directeur d’établissement, Mehez se refuse à toute ouverture au niveau des négociations réclamées par les grévistes. Vendredi 30 décembre, ces derniers ont cependant obtenu qu’une réunion tripartite (grévistes, direction et Inspection du Travail) se tienne dans les bureaux de l’Inspection à Saint Denis. Mais, du fait de la direction, rien n’en est ressorti. Les grévistes ont donc reconduit leur mouvement cette semaine. Lundi 2 janvier, ils se sont rendus au siège d’un éventuel repreneur (l’euro symbolique de reprise de la clinique proposé par Deleflie !), mais il y a encore beaucoup de zones d’ombre concernant cette éventuelle « solution » (acceptation des dirigeants de Clinifutur de céder l’établissement, les conditions détaillées de la reprise par un autre opérateur de santé, etc.)

Ce mardi 3 janvier, les grévistes sont reçus par les responsables de l’Agence Régionale de Santé.

À la demande de notre syndicat, la commission de conciliation se réunira jeudi 5 janvier à l’Inspection du Travail.

En tout état de cause, la détermination des grévistes reste entière. Leur action a encouragé certains salariés du groupe Clinifutur à se manifester, comme ceux de la clinique de Saint Joseph. Car quelque soit l’établissement, c’est la même politique qui s’applique aux salariés de ce groupe depuis des années et qui permet d’enrichir les actionnaires : bas salaires, contrats précaires, effectifs insuffisants.

Et c’est bien en s’organisant et en opérant la jonction entre eux que tous les travailleurs du groupe (1300 rien qu’à la Réunion) feront entendre raison à leur direction et l’obligeront à leur payer leur dû !

 

LES PRIX S’ENVOLENT , LES SALAIRES RESTENT À TERRE

En cette fin d'année, le gouvernement socialiste a décrété que l'augmentation du coût de la vie était si faible que la revalorisation du SMIC ne s'élèverait qu'à 0,93 % au 1er janvier 2017, portant le Smic net mensuel (à 35 heures hebdo) à seulement 1139,81 €. Honteux ! Comment vivre avec une somme aussi ridicule ?

Faible l'augmentation des prix ? Qu’on en juge ! Les journaux ont relevé des augmentations de prix des produits frais (légumes et fruits) allant jusqu’à 50 % sur les marchés forains en fin d'année !

Faibles les augmentations de prix annoncées pour janvier ? La bouteille de gaz va prendre 70 centimes de plus, le gazole 6 centimes de plus au litre et le sans-plomb 7. Le prix du timbre poste va passer de 80 à 85 centimes, et pour compléter le tableau la Poste va augmenter ses frais de tenue de compte de 50 %. EDF nous annonce une nouvelle augmentation de ses tarifs de 2 % en juin.

Et ce n'est qu'un début ! Les prix ne cessent d’augmenter, nos salaires doivent suivre !

ÉLECTIONS TPE : LES OPÉRATIONS DE VOTE ONT COMMENCÉ

Les opérations de vote pour établir la représentativité des syndicats parmi les travailleurs des Très Petites Entreprises ont débuté le 30 décembre 2016. Elles vont se poursuivre jusqu'au 13 janvier 2017 pour le vote physique et jusqu'au 20 janvier 2017 pour le vote par correspondance.

Afin de faciliter ces opérations de vote, notre union met à la disposition des travailleurs de l'Est désirant voter pour la CGTR un poste informatique pour le vote électronique.

La CGTR rappelle l'importance de ce vote qui compte pour la représentativité de la CGTR et de la CGT pour la désignation des conseillers prud'hommaux, mais aussi les représentants aux commissions régionales au sein desquelles notre syndicat se battra pour l'application du Code du Travail et des conventions collectives, le respect des travailleurs au sein des TPE.

Votez et faites votez pour la liste présentée par la CGTR/CGT !

LA CGTR, VOTRE SYNDICAT ! ADHÉREZ !

En ce début d’année, nous invitons tous nos syndiqués de 2016 à venir renouveler leur adhésion et au-delà tous les travailleurs à rejoindre la CGTR, le syndicat qui lutte et a été aux avant postes dans toutes les mobilisations contre les attaques des patrons et du gouvernement contre les droits et le niveau de vie des travailleurs de la Réunion (grèves pour les salaires, contre les licenciements, contre les lois El Khomri, Macron, Rebsamen, organisation de la défense quotidienne des salariés dans les entreprises, mais aussi devant les Prud’hommes, permanences dans chaque région).

Les travailleurs ont besoin d’être organisés pour résister aux pressions permanentes des employeurs, à l’exploitation patronale. Les mauvais coups vont continuer à pleuvoir cette année contre la classe ouvrière qui doit être en position de se défendre.

Alors syndiquez-vous, invitez vos camarades de travail à se syndiquer à la CGTR.

Pour rappel, l’Union régionale Est est ouverte tous les jours du lundi au samedi midi. Nos militant(e)s vous y attendent. Rejoignez-nous !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article