Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par la cgtr

Coronavirus
Saint Denis le 15 mars 2020
 
Monsieur Le Préfet,
 
Bonjour,
 
Hier soir, le 14 mars 2020, Le Chef du Gouvernement a précisé les nouvelles mesures pour enrayer la propagation du coronavirus.
Parmis ces mesures, on retrouve l'interdiction d'ouverture, depuis 00h00 ce jour 15 mars 2020, pour les lieux recevant du public NON indispensable à la vie du pays (Cafés, restaurants, discothèques ...).
Sont aussi concernés, tous les commerces à l'exception des commerces alimentaire, des pharmacies, des bureaux de tabac et presse et des banques.
 
Ces mesures peuvent paraître drastiques, mais au regard de l'ampleur de l'épidémie, elles s'avèrent nécessaires.
Mais, nous nous posons la question suivante, pourquoi avoir attendu des milliers de personnes contaminées et des dizaine de morts pour que Le Gouvernement agisse de façon responsable ?
 
On aurait pu penser que ces mesures s'appliqueraient à tout le territoire Français. Hors ce matin, sur la page Facebook de La Préfecture de La Réunion, nous nous apercevons qu'il n'en est rien.
Les services de l'État à La Réunion ont décidés de ne pas appliquer (en concertation avec Le Gouvernement ?) les mesures prisent "au niveau de la Métropole" au prétexte que La Réunion n'en est qu'au stade 1 de l'épidémie, contrairement à La Métropole qui en est au stade 3.
 
Une telle décision pourrait se comprendre si derrière il n'y avait pas la probabilité d'un certain nombre de personnes contaminées qui découlerait sur un certain nombre de morts.
L'enrayement de la propagation du coronavirus passe obligatoirement par lui couper son "circuit vecteur", cela a été démontré notamment en Chine.
 
Doit-on attendre nécessairement d'avoir plusieurs dizaine de morts suite à la contamination au coronavirus pour prendre conscience de la dangerosité de cette épidémie ?
 
Sur la page Facebook de La Préfecture de La Réunion, il est mentionné que "Les services de l'État à La réunion travaillent actuellement à l'adaptation des mesures sur le territoire suite aux annonces Gouvernementales".
 
La CGTR Commerce et Services ose espérer que ces adaptation seront à la hauteur de la dangerosité de ce coronavirus et que TOUT sera mis en oeuvre pour enrayer sa propagation.
 
Je vous prie, Monsieur Le Préfet, d'accepter nos sincères salutations.
 


--
Georges CARO
Secrétaire Général
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article