Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la cgtr

Mardi 5 février, plusieurs dizaines d’habitants du quartier de la Palissade à Saint Louis ont manifesté pour exiger des emplois. En particulier les fameux contrats d’avenir dont le gouvernement a promis de doter la Réunion à hauteur de 5000. Sur ce chiffre annoncé depuis novembre dernier, seuls 200 ont été attribués. Les collectivités se refusant, pour insuffisance de finances, à financer les 25 % restant à la charge de l’employeur. C’est cette annonce qui a mis le feu aux poudres. Quelques arbres ont été coupés pour barrer la route et les gendarmes accourus (150 pour 50 manifestants !) « pour rétablir l’ordre » ont vu voler autour de leurs têtes quelques galets. Et voilà que l’un des manifestants, un père de quatre enfants, au RSA, vient d’être arrêté et condamné à dix mois fermes ! A l’autre bout de l’île un des plus gros propriétaires de l’île (à la tête des centaines d’hectares), le sieur Bernard de Palmas, vient de défricher 22 hectares de terre bousillant au passage 47 espèces végétales, dont 30 endémiques, obstruant de nombreux cours d’eau avec risque d’érosion accru et d’inondation pour les populations des bas de Sainte Marie. Il a été convoqué au commissariat… et en est ressorti libre ! Voilà comment la justice assomme un travailleur condamné à la misère qui revendique le droit de vivre dignement et est d'une scandaleuse indulgence avec un capitaliste voyou. Liberté et justice pour le manifestant de Saint Louis ! Jean-Yves Payet

Commenter cet article