Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par lacgtr

Permis de conduire - Aides aux jeunes pour son financement

 

Pour répondre à des offres d’emploi, le jeune doit souvent être titulaire du permis de conduire. L’obtention de cet examen nécessite un investissement financier important (1500 euros en moyenne). Dans l’attente d’éventuelles mises en application de promesses électorales à ce sujet, il existe toutefois des aides locales, départementales, régionales ou nationales.
Certaines municipalités s’inscrivent dans un dispositif des bourses au permis de conduire pour une prise en charge d’une partie du coût du permis en échange d’une activité bénévole d’intérêt collectif effectué par des jeunes de 18 à 25 ans dépourvus de ressources personnelles ou familiales. Il faut que ce dispositif soit inscrit dans le budget de fonctionnement de la commune et la sélection du candidat est faite par une commission municipale ou extra-municipale chargée du suivi des «bénéficiaires».
Le fonds d’aide aux jeunes est financé par le département. Il concerne le jeune âgé de 18 à 25 ans «en difficulté matérielle d’insertion». Son montant est d’un maximum de 1000 euros et doit correspondre à un projet d’insertion. L’intéressé doit présenter un projet précis de formation ou d’une promesse d’embauche exigeant la possession du permis de conduire.
D’autres aides départementales ou régionales peuvent être accordées. Pour en bénéficier, le jeune doit avoir de faibles ressources, être titulaire d’un diplôme professionnel allant du CAP, BEP, bac professionnel, BTS ou IUT obtenu dans l’année en cours ou dans les deux années précédent l’inscription à l’examen de permis de conduire.
D’une façon générale, des aides financières pour obtenir le permis de conduire sont accordées aux demandeurs d’emploi. Ainsi, le demandeur d’emploi «
pour lequel il est constaté que de ne pas avoir le permis de conduire automobile (permis B) constitue un frein à la reprise d’emploi», peut bénéficier, sous certaines conditions, d’une aide financière de la part de Pôle emploi, destinée à prendre en charge tout ou partie des frais d’apprentissage du permis.
Le montant de l’aide est de 1200 euros maximum s’agissant de l’aide au permis de conduire pour «tout demandeur d’emploi» et de 1500 euros maximum pour l’aide au permis de conduire réservée aux bénéficiaires du RSA dans le cadre de l’allocation pour le retour à l’emploi.

 

Commenter cet article