Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la cgtr

Le mercredi 05 juin, le verdict est tombé dans le procès de Fred LORION, agresseur à l'arme à feu des personnels du Centre des Finances publiques du
Tampon : 10 ans de prison ferme et des dommages et intérêts pour trois de nos collègues.
Ceux-ci vont enfin pouvoir tourner la page de ce tragique évènement; La CGTR-Finances publiques les assure à nouveau de tout son soutien fraternel.
Il leur sera difficile d'oublier ce terrible 3 mai 2011.
Il sera aussi difficile d'oublier, collectivement, les propos scandaleux et insultants d'un éminent bâtonnier qui stigmatise les fonctionnaires à l'occasion de ce
procès :
- Devant les caméras : "20 000 euros pour 2 jours d'ITT, c'est presque du TAPIE" !!!
- Au cours de l'audience : "Messieurs et Mesdames des impôts, je vous le dis droit dans les yeux, vous qui traquez les signes extérieurs de richesse, comment
passez-vous à côté des signes extérieurs de pauvreté?".

A travers l'ignominie de cette déclaration le bâtonnier met malgré lui le doigt sur un problème de fond : Non nous ne traquons pas les signes extérieurs de
richesse, pas plus que nous ne traquons les signes extérieurs de pauvreté, tout simplement parce que les services des Finances publiques n'en ont plus les moyens humains.
- pas les moyens de lutter efficacement contre la fraude fiscale qui coûte environ 60 milliards d'euros à l'état chaque année;
- Pas les moyens d'appliquer un traitement social personnalisé aux dossiers des nombreuses personnes en difficulté.

Pour la CGTR-Finances publiques il faut vraiment en finir avec ces politiques de destruction des services publics et des emplois publics, qui conduisent à briser
le lien social et humain entre l'Etat et les citoyens à l'heure où la population, et notamment la plus défavorisée, en a le plus besoin en cette période de crise
économique et sociale.

 

la cgtr finances publiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article