Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par la cgtr

La CGTR Spektak dénonce avec force un édito, du 17 Octobre, écrit par Monsieur Tillier qui dans une hypocrite volonté de « simplement demander de filer un coup de main à l’association Kéré », en profite pour faire des amalgames douteux opposant cette action humanitaire pour le peuple malgache, au combat pour la sauvegarde des jardins de Manapany.

Comme si ces 2 causes étaient opposées ?

Une méthode qui pose Kéré comme un prétexte pour déverser un nombre incroyable d'ignominies envers des personnes, et des associations dont le combat nous semble non seulement pertinent mais profondément nécessaire pour le bien commun ; la justice sociale et la sauvegarde de la biodiversité, deux facettes d’une même lutte contre un modèle économique dominant.

Des artistes, professionnels du spectacle vivant, dont le talent n’est pas à prouver, participant activement au rayonnement de la culture Réunionnaise dans le monde, soutiennent cette cause, et se sentent salis par les propos de cet édito.

Vu les difficultés que traversent les travailleurs du secteur culturel en cette période particulière, l'évidence aurait été le soutien des médias locaux. Hors, ces propos irrespectueux, loins  de  la charte déontologique du journalisme, sont l'expression d’une haine déplacée et incompréhensible.

Par ce communiqué, nous apportons notre soutien total aux 100 personnalités réunionnaises discriminées dans cet infâme édito plus particulièrement Gilbert Pounia, Maya Kamaty, Alexis Chaussalet, ainsi qu’à toutes les associations, militants et citoyens engagés dans la défense des jardins de Manapany, de la biodiversité de notre île et du monde.

Pour finir, nous souhaitons ajouter que nous sommes très préoccupés par la situation à Madagascar, soutenons l’association Kéré qui aurait bien mérité un édito à l’image de toute la bienveillance dont sait faire preuve M. Jean Marc Colienne.

Le bureau de la section syndicale CGTR Spektak

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article