Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la cgtr

La CGT des ingénieurs, cadres et techniciens (CGT-UGICT) propose aux jeunes en recherche d’emploi d’envoyer leur curriculum vitae aux députés qui seront élus dimanche afin de réclamer une loi-cadre sur l’emploi des jeunes diplômés

Sur son site internet, l’Ugict-Cgt propose aux jeunes diplômés d’agir concrètement pour changer la donne de l’emploi. Elle estime urgent que les jeunes diplômés soient mieux protégés et accompagnés, et que leur qualifications et leurs droits soient reconnus et respectés. Elle invite donc les jeunes diplômés à déposez leur CV en le chargeant sur le site. L’Ugict y joindra une lettre de motivation qui exige "Un Emploi, des Droits, une Loi !" Cette action qui commence donc sur internet se poursuivra par un rassemblement le 26 juin à 13h, devant l’Assembée nationale. A l’occasion de la première séance législative. L’Ugict-CGT déposera les CV anonymisés et les lettres ainsi qu’une proposition de loi sur la base des dix exigences.

Protection
- 1 Une mesure spécifique d’aide aux primo entrants sur le marché du travail pour que la période de recherche d’emploi soit couverte financièrement.
- 2 La prise en compte des années d’études dans le calcul des retraites pour que le temps passé en formation initiale ne soit plus un temps perdu de la vie profesionnelle.
- 3 La protection réelle des étudiants salariés pour que celles et ceux qui sont obligés de faire des petits boulots ne soient pas aussi pénalisés dans leurs études.

Stabilité
- 4 La réglementation des stages pour que les employeurs arrêtent d’abuser des situations de fragilité et que les stages servent réellement à la formation.
- 5 L’assurance d’un emploi stable à l’issue de l’apprentissage pour que les entreprises arrêtent de profiter des apprentis sans les embaucher.
- 6 La modulation des impôts des entreprises en fonction de leur politique d’emploi pour mettre fin aux exonérations qui ne créent pas de travail et ne vont jamais dans la poche des salariés.
- 7 La titularisation des précaires de la fonction publique pour que l’Etat ne soit plus le mauvais élève de la qualité de l’emploi.
- 8 Le remplacement de tous les départs en retraite de la fonction publique pour que les jeunes diplômés aient aussi accès à des métiers au service de l’intérêt général.

Reconnaissance
- 9 La tenue d’un Grenelle des qualifications pour que les salaires ne dépendent plus uniquement du poste, mais aussi du niveau d’études et de l’ancienneté.
- 10 Obliger les entreprises à conclure un accord sur les discriminations pour que ce ne soient plus toujours les mêmes qui se retrouvent à l’écart.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article